La colique néphrétique

la colique néphrétique

01La définition

02Les causes

03Le diagnostic

04Le traitement

La définition

Une colique néphrétique est une douleur violente latéralisée d’un côté du ventre, correspondant au basculement d’un calcul rénal dans l’uretère correspondant, entrainant alors une obstruction des voies urinaires.

Cette douleur est réputée pour être connue comme une des plus violente en médecine. Cette pathologie touche en générale 10% de la population (1 individu sur 10), et représente à elle seule 6% des consultations aux urgences.

définition colique néphrétique

Les causes

Les causes sont le plus souvent multiples. Pour qu'un calcul puisse se former, il faut qu'un ou plusieurs facteurs soient réunis :

  • Elévation de la concentration urinaire d'un constituant du calcul (calcium, oxalate, urate, cystine) :
    • Soit par augmentation de son élimination
    • Soit par diminution de la quantité d'urines, et donc augmentation de la concentration de ce constituant
  • Un obstacle de la voie urinaire entraînant une stagnation de l'urine
  • Une anomalie de l'acidité de l'urine :
    • Les calculs d'acide urique et de cystine se forment lorsque le pH (mesure de l'acidité) est acide, inférieur à 6
    • Les calculs phosphocalciques se forment lorsque le pH est alcalin, supérieur à 7.

Le facteur de risque le plus important reste le manque de boissons (hydratation insuffisante)

L'infection chronique des urines est également un facteur favorisant.

Souvent, aucun de ces facteurs n'est retrouvé. Il s'agit alors d'une lithiase "idiopathique", c'est-à-dire sans cause apparente retrouvée.

calcul de calcium

calcul acide urique

Le diagnostic

Les signes cliniques sont en général typiques, et caractéristiques de la crise de colique néphrétique :

  • Douleur lombaire
  • Douleur intense
  • Unilatérale
  • Irradiation aux organes génitaux possible
  • Début brutal
  • Signes associés :
    • Nausées / vomissements
    • Vertiges
    • Maux de têtes

    Les signes de colique néphrétique

Le diagnostic repose sur les examens radiographiques :

  • ASP (Radiographie du ventre) / Echographie des voies urinaires : visualise les calculs radio-opaques et permet d’évaluer une éventuelle dilatation des cavités rénales
  • Scanner abdomino-pelvien : Examen de référence à ce jour, car il permet de voir directement le calcul, de situer sa localisation exacte

Des examens sanguins peuvent être aussi réalisés : bilan de fonction rénal, marqueurs de l’inflammation (NFS, CRP, PCT)

calcul dans l'uretere colique néphrétique

3 situations doivent être prises en charge en urgence par votre médecin traitant ou un urologue :

  • La Colique néphrétique fébrile
  • La Colique néphrétique non soulagée par des antalgiques (calmants) standards
  • La Colique néphrétique sur rein unique

    situations de colique néphrétique.jpg

Le traitement


Le traitement de la colique néphrétique repose sur des antalgiques (calmants) dans un premier temps :

  • Anti-inflammatoires : PROFENID®. C’est l’antalgique le plus efficace pour calmer la douleur de colique néphrétique.

    profenid colique néphrétique

  • Paracétamol : DOLIPRANE®
  • Phloroglucinol : SPASFON®

Si le traitement antalgique ne fonctionne pas, une hospitalisation peut être nécessaire pour calmer le patient avec des antalgiques plus puissants par voie veineuse (Intra-Veineuse)

Enfin, dans les coliques néphrétiques compliquées, une dérivation chirurgicale au bloc opératoire peut être nécessaire, avec pose d’une sonde dite « JJ », par les voies naturelles au cours d’une courte anesthésie générale :

colique néphrétiqueécompliquée

Dans un deuxième temps, une fois la crise résolue, il faudra alors extraire ou détruire le calcul par diverses techniques dont l’indication va se faire en fonction de la localisation du calcul :

  • Lithotriptie extra-corporelle (LEC) : Destruction par ondes de choc du calcul, à travers la peau (Voir fiche correspondante). Cette technique ne nécessite pas d’anesthésie générale :

    La lithotripsie pour colique néphrétique

  • Urétéroscopie : Destruction par un faisceau laser au contact du calcul (Voir fiche correspondante). Cette technique nécessite une anesthésie générale, car geste réalisé par les voies naturelles :

    L'urétéroscopie pour colique néphrétique

réseau d'aide et de lutte contre le cancer

ONCAUVERGNE Le réseau de professionnels qui vous aide dans la lutte contre le cancer

Mieux connaître le réseau ONCAUVERGNE …

Log in

fb iconLog in with Facebook
create an account