La pyélonéphrite aigüe

la pyelonephrite aigue

01La définition

02Les signes cliniques

03Le diagnostic

04Le traitement

La définition

Une pyélonéphrite aiguë est une infection du rein. Elle est suspectée devant la survenue de symptômes infectieux généraux (fièvre, frissons, fatigue) associés à des signes de cystite aiguë (brulures mictionnelles, urines sales ou nauséabondes, envies fréquentes d’uriner…).

pyelonephrite definition

Les signes cliniques

Ils sont souvent dominés par des signes d’infections urinaires basses (ou cystite) caractérisés par :

  • Des brulures ou douleurs en urinant (« à la miction »)
  • Une envie fréquente d’uriner (« une pollakiurie), y compris la nuit
  • Des urines sales ou sentant mauvais

Vont ensuite apparaître des symptômes infectieux généraux :

  • Une fièvre supérieure à 38°5, des frissons
  • Une sensation de malaise général
  • Des douleurs au creux du rein (fosse lombaire), en général d’un seul côté. Elles peuvent être spontanées, ou apparaître lors de la palpation par le médecin. Elles peuvent irradier sous les côtes ou descendre vers les organes génitaux 

pyelonephrite infection urinaire

Chez les personnes âgées, les signes de pyélonéphrite aiguë sont souvent plus frustres : leur état général s’altère brutalement, elles deviennent confuses (leurs fonctions mentales sont perturbées), souffrent de douleurs abdominales. La fièvre n’est pas toujours présente.

Le diagnostic

Le diagnostic sera porté par des examens biologiques, et le plus souvent avec un examen d’imagerie médicale.


Analyse des urines

  • Bandelette urinaire : elle permet de détecter les leucocytes et la présence de nitrites, produits par les bactéries dans les urines. Si le test est négatif, le diagnostic de pyélonéphrite aiguë est improbable.
  • pyelonephrite bandelette urinaire

  • Un examen cytobactériologique des urines (ou ECBU) : Il est réalisé systématiquement. Il montre la présence de très nombreux leucocytes (globules blancs) et de bactéries (germes) dans les urines. Il permet d’identifier le germe en cause, pour ainsi déterminer les antibiotiques auxquels il est sensible.
  • pyelonephrite bactéries

    ATTENTION : Le prélèvement d'urine pour l’ECBU doit être fait avant la prise des antibiotiques. Mais la prise des antibiotiques doit être initiée sans délai après le recueil des urines.


Imagerie médicale

Une échographie des reins est recommandée pour éliminer des complications de type obstruction par un calcul ou abcès des reins.

Le traitement

Le traitement repose essentiellement sur un traitement antibiotique bien mené :

  • Antibiotique par voie orale ou par voie intraveineuse si le patient présente des signes d’infection sévère. La durée est de 3 semaines minimum.
  • Antalgiques-Antipyrétiques (médicaments destinés à faire baisser la fièvre).
  • Une bonne hydratation (2L/jr) afin de favoriser une élimination optimale des bactéries.

ATTENTION : Si le patient fait plusieurs pyélonéphrites aiguës, il est important de consulter un urologue, afin de rechercher un facteur favorisant à ces infections à répétition

pyelonephrite conclusion

réseau d'aide et de lutte contre le cancer

ONCAUVERGNE Le réseau de professionnels qui vous aide dans la lutte contre le cancer

Mieux connaître le réseau ONCAUVERGNE …

Log in

fb iconLog in with Facebook
create an account